Commentaires pour E&R Aquitaine Gauche du travail et Droite des valeurs: Pour une réconciliation nationale ! Wed, 24 Jun 2015 21:00:06 +0000 hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.3.1 Commentaires sur [Conférence] Claire Séverac le 30 juin à Bordeaux par pouilhes /conference-claire-severac-le-30-juin-a-bordeaux/#comment-25669 Wed, 24 Jun 2015 21:00:06 +0000 /?p=5902#comment-25669 il ne faut pas oublier aussi le problème des vaccins a cause de l’adjuvant qui nous fait soufrir

]]>
Commentaires sur Dieudo vs Fatus – Bordeaux juin 2015 par Alame /dieudo-vs-fatus-bordeaux-juin-2015/#comment-25597 Tue, 23 Jun 2015 09:43:39 +0000 /?p=5909#comment-25597 Un peu trop secrète ….!!!!! L’arme fatale de licra!!!!…. Hihihi

]]>
Commentaires sur Contre le confusionnisme de gauche : pourquoi il n’y a pas de fascisme français par Enguerrand Dubh /contre-le-confusionnisme-de-gauche-pourquoi-il-ny-a-pas-de-fascisme-francais/#comment-23312 Fri, 05 Jun 2015 13:38:58 +0000 /?p=5827#comment-23312 Le front, ça veut justement dire ça, unir des gens. Parfois avec leurs antagonismes, comme l’UDF unissait ordolibéraux, démocrates chrétiens et radicaux laïcards. Un parti uniforme idéologiquement est voué à être un avorton.

Si ce n’est ni Le Pen, ni le RPR qui garde la flamme gaulliste, qui serait-ce donc?

Sur le point 9, Le Pen n’a jamais renié l’Etat stratège, mais l’Etat omniprésent.

Le bonapartisme et le gaullisme rassembleurs, c’est une vaste blague. Si la campagne du référendum de 62 ne vous dit rien, vous devriez vous renseigner. De Gaulle a aussi été l’homme d’un parti, que ce soit l’UNR, ou plus tard l’UDR. Sans compter toutes les magouilles du SAC, les barons locaux et les pots-de-vins. Les gaullistes sont mal placés pour attaquer Le Pen sur les histoires de pognon.

Parmi les créateurs du FN, beaucoup de nationalistes révolutionnaires issus d’Ordre nouveau, qui revendiquent aussi l’héritage de la révolution, je vous conseille les travaux de Christian Bouchet sur la question. Ou de François Duprat.

Et De Gaulle venait lui aussi des milieux nationalistes intégraux. Ce n’était pas vraiment un républicains pur jus. C’était même d’une certaine façon, un héritier de Pétain (proche collaborateur, qui continua de fleurir sa tombe tous les ans pendant ses deux mandats). Les deux d’ailleurs, comme les deux Bonaparte, sont dans la continuité du colbertisme.

Comme quoi le monde est complexe, n’en déplaise à la doxa gaulliste.

]]>
Commentaires sur Contre le confusionnisme de gauche : pourquoi il n’y a pas de fascisme français par Manelmanel /contre-le-confusionnisme-de-gauche-pourquoi-il-ny-a-pas-de-fascisme-francais/#comment-23009 Wed, 03 Jun 2015 16:15:22 +0000 /?p=5827#comment-23009 « Vous devriez relire René Rémond alors. » Mince 😉

Je pense que les premiers à s’offusquer de la filiation Le Pen/bonapartisme seront les bonapartistes eux-mêmes.

Etrangement, ou pas, vos dix points résument parfaitement ce qu’est selon moi le gaullisme, qui est lui le véritable héritier du bonapartisme. Gaullisme (le vrai, pas le RPR et ses ersatz) (et à travers lui celui qui le personnifiait pleinement), depuis toujours vomi, honni par le vieux Le Pen, « patriote » qui s’en va guilleret caché une partie de son argent en Suisse.

Concernant le point 9, j’espère que vous plaisantez (pas la peine de s’épancher). A l’opposé d’un Le Pen diviseur (en bon poujadiste qu’il est), trônent un bonapartisme et un gaullisme rassembleurs. Alors que Le Pen est le parangon de l’homme d’un parti, les deux empereurs et le général se voulaient au-dessus des partis.

Pour finir, le bonapartisme n’est-il pas l’héritier des idées de la Révolution ? Quand on pense au FN et à ses créateurs, avec leur cortège d’ultra, de contre-révolutionnaires et d’anciens pétainistes…

]]>
Commentaires sur Contre le confusionnisme de gauche : pourquoi il n’y a pas de fascisme français par Enguerrand Dubh /contre-le-confusionnisme-de-gauche-pourquoi-il-ny-a-pas-de-fascisme-francais/#comment-22562 Tue, 26 May 2015 01:29:48 +0000 /?p=5827#comment-22562 Une répétition, une majuscule oubliée et un mot coupé en deux. Merci pour la leçon.

]]>